Filière cacao – Le Groupe Puratos va implanter son usine de traitement de fèves à Ebolowa

L’intérêt manifeste du belge a été exprimé le 07 juin 2024 à Ebolowa, chef-lieu de la région du Sud. C’était au cours d’une rencontre ayant mobilisé entre autres les responsables du Groupe Puratos, les autorités administratives et locales, a-t-on appris. La fève de cacao camerounaise ne cesse d’attirer des investisseurs. Après Sas Manta du Français Olivier Bordais qui procédé à la pose de la première de son usine de traitement du côté d’Obala (région du Centre) le 31 mai 2024. Coût estimatif du projet, 1 milliard de Fcfa, c’est au…

Filière Banane – Tirée par la crise du Noso, la CDC a exporté 10 255 tonnes de bananes entre janvier et avril 2024

D’après des données fournies par l’Association bananière du Cameroun, ce chiffre représente le tiers des ventes de la CDC peu avant la crise anglophone. Dans le détail, les 10 255 tonnes de bananes exportées entre Janvier et avril 2024 affichent une tendance à la baisse si l’on se fie aux 33 731 tonnes de bananes exportées fin 2016. Une situation qui témoigne de l’impact négatif de la crise anglophone sur les performances de l’agro-industriel public, lequel exploite déjà les plantations de bananes, de palmiers à huile et d’hévéa dans les régions du…

Agriculture africaine – Vers le renforcement de la sécurité alimentaire d’ici 2033

C’est l’un des objectifs phares de la Stratégie décennale du Groupe de la Banque africaine de développement 2024-2033, tel qu’a révélé son Président, Akinwumi Adesina lors des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque qui se sont tenues du 27 au 31 mai 2024 à Nairobi, au Kenya. Dans le cadre du programme « Nourrir l’Afrique », la Banque Africaine de Développement entend mener plusieurs actions afin de garantir une sécurité alimentaire au continent africain d’ici 2033. Parmi celles-ci, la stratégie décennale compte étendre les chaînes d’approvisionnement en intrants. À…

Filière cacao – La traçabilité de l’or brun camerounais estimée à 70%

L’information a été révélée par Michael Ndoping, Directeur Général du Fonds de développement des filières cacao et café (Fodecc), au cours d’un point de presse organisé le 31 mai 2024 à Yaoundé. Bien que la nouvelle réglementation sur la déforestation de l’Union européenne doive entrer en vigueur dès le 1er janvier 2025. Outre la vulgarisation de celle-ci auprès des hommes et des femmes de médias, le point de presse a permis d’évaluer l’état des lieux de la mise en œuvre prochaine de cette nouvelle politique européenne dans la filière cacao…

Blocage bureaucratique – Rétrocession retardée, 300 tracteurs en attente au Cameroun

L’usine d’assemblage d’Ebolowa, un projet clé pour la mécanisation agricole au Cameroun, fait face à un retard de deux ans dans la rétrocession des équipements au Centre national d’études et d’expérimentation du machinisme agricole (Ceneema). Malgré les assurances données en juin 2022 par la Directrice générale, Andrée Caroline Mebande Baté, les 291 tracteurs assemblés restent inutilisés, en attente d’une réception officielle par le Premier ministère. Le Comité interministériel, bien que formé, se heurte à des procédures administratives qui entravent le transfert de gestion au Ceneema, une étape cruciale pour l’autonomisation…

Marché du Blé au Cameroun – La France et la Pologne détiennent 51% des importations

En 2023, le Cameroun a vu un changement significatif dans ses importations de blé, avec la France et la Pologne représentant plus de la moitié du marché. Malgré une baisse globale en volume et en valeur, ces deux pays ont renforcé leur position, tandis que d’autres fournisseurs traditionnels ont reculé ou disparu de la liste. L’année 2023 a marqué un tournant dans la cartographie des importations de blé du Cameroun. Selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), le pays a importé moins de blé tant en volume…

Salon National de l’Agriculture – Cap vers une agriculture futuriste

La première édition du Salon national de l’Agriculture (SANAGRI), se déroule du 22 au 24 Mai à l’esplanade de la maison du parti de Bonanjo. La cérémonie de lancement du SANAGRI était présidée par le secrétaire général des services du gouverneur du Littoral Aboubakary Haman Tchiouto. La Confédération nationale des Producteurs de coton du Cameroun (CNPC-Cameroun) n’était pas en reste. A l’invitation de la SODECOTON, l’organisation à but non lucratif qui s’occupe de l’encadrement des producteurs de coton du Cameroun à présenter les produits vivriers des producteurs de coton et…

Huiles de vrac – Le Cameroun se fout-il de la norme NC 77 ?

Comme une danse bafia, les autorités camerounaises ont du mal à s’accorder entre l’interdiction totale et l’autorisation partielle de la vente de l’huile de vrac, huile pourtant réputée dangereuse pour la santé des consommateurs; une attitude qui vient questionner sur le respect de la norme NC 77 relative à l’usage des huiles végétales. Si un arrêté conjoint des ministres de la Santé publique, de l’Industrie et du Commerce signé le 24 août 2011 vient poser les jalons du respect de la norme et rappeler les sanctions y afférentes, « … La…

Importation de Maïs – Une Hausse de 229% en 2023 au Cameroun

Le Cameroun a connu une augmentation de ses importations de maïs en 2023, avec un volume qui a explosé de 229%, atteignant ainsi un pic inédit depuis cinq ans. L’année 2023 marque un tournant pour le marché céréalier camerounais avec une hausse considérable des importations de maïs, selon le dernier rapport de l’Institut national de la statistique (INS). Le volume importé a atteint le chiffre record de 39 991,3 tonnes, représentant une augmentation de 229% par rapport à l’année précédente. Cette quantité substantielle a entraîné une dépense de 7,8 milliards…

Vente d’huile de palme en vrac – Le gouvernement camerounais infirme une levée d’interdiction

Le gouvernement camerounais, par la voix du ministère du Commerce, a récemment réaffirmé l’interdiction de la vente d’huile végétale en vrac, une mesure instaurée en novembre 2023 pour des raisons de sécurité sanitaire. Cette clarification intervient suite à des rumeurs médiatiques annonçant une levée de cette interdiction, qui ont été formellement démenties par les autorités. Un cadre du ministère du Commerce, contacté par Ecomatin, a insisté sur le fait que la décision gouvernementale n’a pas changé et que la vente d’huile en vrac demeure prohibée sur tout le territoire national.…

Bananes-plantains – Une aide financière de 250 millions FCFA de La Régionale Bank pour dynamiser la filière

Dans une démarche audacieuse pour stimuler la filière banane-plantain, la Régionale Bank, sous la direction de Charles Rollin Ombang Ekath, a scellé un partenariat avec l’Association nationale des acteurs de la filière banane-plantain (FBPC). Cette alliance financière promet de débloquer des prêts allant de 10 à 250 millions de FCFA pour les producteurs, avec des conditions avantageuses qui pourraient transformer le paysage agricole du Cameroun. Le 2 mai 2024, un accord a été signé, engageant la Régionale Bank à offrir des prêts à maturités flexibles et des taux d’intérêt compétitifs,…

Huiles végétales – Le Cameroun normalise la vente exclusive du « vrac » aux entreprises

Malgré le risque sanitaire que fait peser la consommation de l’huile dit de « vrac », instruction a été donnée par les services du Premier, Joseph Dion Ngute, au ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, afin qu’il lève la mesure d’interdiction de la vente du « vrac »; une affaire qui interroge au sein de l’opinion publique. Réputé moins coûteux et très accessible, le vrac est une huile raffinée qui ne répond pas à la norme en vigueur au pays de Paul Biya. Entre manipulations de toutes sortes et mauvais conditionnement…

Cacao-café – Les producteurs vont bénéficier d’une subvention de 10,5 milliards FCFA du Fodecc

Dans une démarche visant à dynamiser les filières cacao et café, le Fonds de développement des filières cacao et café du Cameroun (Fodecc) a dévoilé un plan de subvention de 10,5 milliards de FCFA destiné aux producteurs pour l’année 2024. Cette annonce a été faite lors de la 6e session du comité de pilotage et d’orientation de la politique d’octroi des subventions agricoles, qui s’est tenue à Yaoundé. Selon les informations fournies par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, l’État contribuera à hauteur de 6,3 milliards de FCFA,…

Noix de palme – Le Cameroun recherche 80 milliards FCFA pour une usine de transformation

Le Cameroun se lance dans une quête ambitieuse de financement pour dynamiser son secteur agro-industriel. Le gouvernement, visant à réduire le déficit structurel d’huile de palme, cherche à obtenir 80 milliards FCFA pour ériger une usine de transformation de noix de palme. Cette initiative, cruciale pour répondre à une demande nationale en hausse, a été mise en lumière lors du 4e Cameroon investment forum à Douala. Le Minepat, aux commandes de ce projet, envisage de développer cette infrastructure dans la région du Sud, intégrant une unité de production d’huile raffinée…

Labélisation du cacao rouge – Le Cameroun affine ses critères de qualité

Le cacao rouge du Cameroun, reconnu pour sa teinte distinctive, est en passe de devenir une indication géographique (IG) protégée. L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) attend les résultats d’une analyse déterminante sur le seuil de coloration avant de procéder à la labélisation officielle. Ce processus, entamé en 2019, a déjà franchi plusieurs étapes clés. Michel Gonomy de l’OAPI a souligné, lors d’un colloque à Douala, l’importance de cette démarche pour le marché exigeant des chocolatiers et confiseurs. « Certaines étapes se sont révélées nécessaires et préalables avant de lancer…